Le Picot

 Soeur Pauline Sœur Pauline introduit le picot En 1 902, lors des expulsions liées à la loi Combes, sœur Pauline est envoyée en Belgique, elle reviendra en 1903, pendant la grande crise sardinière et participera à l'introduction du point d'lrlande au Guilvinec. Sœur Pauline émue par la détresse du Guilvinec se rendit à Paris et gagna à sa cause la comtesse de Dalmas. Avec sœur Suzanne de l'lle-Tudy elles contri­buèrent à l'introduction de la dentelle au point d'Irlande dans le pays bigouden. Un atelier s'ouvre bientôt au Guilvinec, d'autres s'installeront progressivement dans les communes environnantes, et deviendront une source de profit pour les familles. Dès l'âge de 8 ans, beaucoup de jeunes (garçons ou filles) s'initient à la manœuvre du crochet. Commencée tôt, la journée ne se termine pas avant 10 h du soir autour d'une petite lampe à pétrole : il faut chaque jour faire son compte de mètres. La seule recréa­tion de la journée se situe après le repas de midi. C'est la promenade en groupe sur les dunes de la Grève-blanche. Dès 13 h 30 tout ce monde reprend son crochet et "avale" avec sa "petite dent" sa pelote de fil et bien davantage souvent. En effet, une dame du Guilvinec (née en 1912) se souvient qu'enfant, après l'école et pendant les vacances, elle, ses 2 sœurs et ses 3 cousines faisaient de la dentelle en compagnie de leur mère et de leur tante (et il n'était pas question de trop rire). Une commerçante venait chercher la dentelle une fois par semaine et don­nait aux enfants une barre de chocolat. Sœur Pauline ne se contenta pas d'introduire le point d'Irlande, elle s'occupa également de trouver des débouchés vers Paris pour la dentelle. Les Américains à la grande surprise des habitants du Guilvinec passent la première commande. Ce précieux métier deviendra dans les années qui suivront une industrie florissante. La tradition est si fortement ancrée que pendant la guerre 1914-1918 hommes et enfants confectionnent des métrages de dentelles vendues aux drapiers. Et dans les années 50 de jeunes bretonnes vont vendre le picot du Guilvinec aux Galeries Lafayette.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site